Webcam et station météo Nice Pessicart


Derniers relevés de la station le 21/05/2018 à 03h22

Présentation/remerciements

Cette station s'appelle "Nice Pessicart", et ses données sont hébergées sur ce site internet. C’est l'association Nice Météo 06 (site Internet de l'association) qui l’héberge et la maintient. C’est aussi cette association et plus particulièrement Raphaël CHOCHON qui développe ce site, c’est donc à lui qu’il faut se plaindre si vous trouvez un bug (et il ne faut surtout pas hésiter. Différents moyens de le contacter : humans.txt).

Tout le code de ce site est hébergé sur la plateforme GitHub (ici). Il est donc récupérable et réutilisable dans son entièreté ou juste morceau par morceau à condition de créditer l'auteur, de ne pas en faire une utilisation commerciale et de le partager dans les mêmes conditions si vous effectuez des modifications -> Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Le « changelog » du site permettant de suivre les nouveautés du site, les améliorations, les corrections de bugs, etc. est disponible ici aussi.

L'association Nice Météo 06 remercie le propriétaire de cette station pour la mise à disposition de l'électricité nécessaire, la connexion internet, et son temps libre !

Infos techniques


Modèle de station : Davis Instruments VP2 Plus.
Date d'installation : 30/07/2017.
Altitude de la station : 190 mètres
Position de la station : Versant d'un vallon/Colline
Exposition de la station : Sud

Elle se situe sur la commune de Nice et plus précisément sur la colline de Pessicart (Nice-Nord) ici.
L'ensemble des sondes sont placés sur un mât haubané, l'anémomètre/girouette à 7 mètres de hauteur et le bloc ISS à 1,5 mètre. Ce mât se trouve sur un terrain assez bien dégagé, en bordure d'un potager et en tête d'un talus. A noter, la présence d'un vallon à une cinquantaine de mêtres à l'Ouest. Cette station dispose d'une sonde UV et d'un pyranomètre permettant de calculer l'évapotranspiration potentielle.

Précautions particulières vis à vis des données : En raison de son exposition sur une pente exposée au Sud, les températures diurnes sont susceptibles d'être légèrement surestimées (et hygrométrie sous-estimée) en cas de chaude journée ensoleillée et peu ventée.

Fiche technique et descriptive de la station au format PDF disponible ici (si disponible), afin d'avoir une traçabilité des éventuelles maintenances.

Ses données sont récupérées via un Raspberry Pi et le logiciel Weewx (linux) toutes les 1 minutes. Elles sont ensuite envoyées au serveur de l’association dans une base de données afin d'être affichées sur ce site.

Toutes les images peuvent être ouvertes en grand (clic-doit et "ouvrir l'image dans un nouvel onglet")


Emplacement de la station

Il est possible de zoomer sur cette carte et de changer le fond cartographique en utilisant le bouton en haut à droite de la carte.


Cette station fait partie du réseau StatIC de l'association Infoclimat !

Cette station fait partie du réseau de l'association ROMMA !


Cette station est également équipée d'une webcam, positionnée à quelques dizaine de mètres de la station. C'est une webcam de "fabrication maison", fonctionnant elle aussi grâce à un Raspberry Pi, une PiCam et une Clé 3G pour accéder au réseau.

Elle prend une photo toutes les 2 minutes, à laquelle elle ajoute les données de la station météo dans un bandeau, et qu’elle envoie ensuite sur le serveur.

Un tutoriel et les scripts nécessaires à cette configuration sont disponibles ici.

Enfin, au niveau du serveur, ces images sont stockées toute la journée afin de produire un timelapse le soir permettant d'observer en quelques secondes le balai des nuages des fois très esthétique, et des fois sans intérêt.


Fonctionnement

Cette station est également équipée d'un détecteur de foudre Blitzortung.
"Blitzortung.org" est un réseau de détection des décharges électromagnétiques dans l'atmosphère (la foudre) basé sur le temps d'arrivée (TOA).
Le capteur TOA est développé grâce au projet Blitzortung.org. Il se compose de plusieurs détecteurs de foudre et un serveur central de traitement. Les détecteurs transmettent leurs données à des intervalles de temps courts via Internet vers le serveur. Chaques données contient l'heure exacte d'arrivée de l'impulsion foudre reçus ("sferic") et la position géographique exacte du site. Avec ces informations les positions exactes de la foudre sont calculés. La TOA (heure d'arrivée) technique de localisation de foudre est basé sur des calculs de courbes hyperboliques. Les signaux radio émis d'une décharge de foudre se déplacent à la vitesse de la lumière, environ 300 000 kilomètres par seconde. Chaque signal reçu est horodaté sur les sites de réception. Les différences d'horodatage sont utilisés pour la production d'une courbe hyperbolique.

Le point d'intersection de toutes les courbes hyperboliques définit l'emplacement de la source du signal radio. Cette position calculée est ensuite supposée être l'emplacement du coup de foudre.
Au moins 8 stations sont nécessaires pour définir le plus précisément possible le croisement unique des courbes hyperboliques.

Pour trouver plus d'informations sur ce projet, il exite un forum Francophone, et le site mère du projet est ici (blitzortung.org).


Installation

Ci-contre quelques photos de l'installation.

Les données issues de ce détecteur de foudre sont disponibles sur www.orages.meteo06.fr.


C'est un serveur dédié Online qui héberge ce site, avec une configuration web (Nginx, PHP-FPM 7, MariaDB, etc.).

Les données issues de la station météo sont conservées dans une base de donnée, et permettent la création d'archives sous formes de graphiques, de tableaux etc.

Les images brutes de la webcam ne sont conservées que sur une journée afin de produire un timelpase tous les soirs, et ce dernier est archivé sur un autre serveur (Kimsufi KS-2).